Billet — Astuces

Mai 2021

Comment réaliser une pose longue en photo ?

Billet — Astuces

Mai 2021

Comment réaliser une pose longue en photo ?

Comme son nom l’indique, une photographie en pose longue est une image obtenue avec un temps de pose – une vitesse d’obturation – suffisamment longue. Mais pourquoi effectuer une pose longue en photo ? Une des raisons est purement technique. Quand la lumière est insuffisante, il est en effet nécessaire d’augmenter le temps d’exposition. Une pose longue peut élégamment être d’ordre pratique, puisqu’elle peut permettre de supprimer des éléments mobiles sur une prise de vue, par exemple supprimer des passants d’un lieu urbain.

Dans cet article, nous nous intéresserons à la pose longue en tant que démarche artistique. Cette technique photographique consiste à saisir avec précision et netteté les éléments stationnaires d’une scène tout en appliquant un flou esthétique aux sujets en mouvement de cette dite scène. La pose longue est notamment utilisée en photographie de paysage car la mer, les cours d’eau, les nuages et les étoiles sont des sujets qui s’y prêtent particulièrement. De par cet effet de flou et de ralentissement du mouvement, la pose longue peut ajouter une touche esthétique aux photographies. Et, contrairement à une prise de vue classique, elle permet de capturer une période de temps prolongée.

 

Photo de la place de la Comédie traitée avec HDRinstant

Photographie de la Place de la Comédie, Montpellier, Jacques Joffre

Comme son nom l’indique, une photographie en pose longue est une image obtenue avec un temps de pose – une vitesse d’obturation – suffisamment longue. Mais pourquoi effectuer une pose longue en photo ? Une des raisons est purement technique. Quand la lumière est insuffisante, il est en effet nécessaire d’augmenter le temps d’exposition. Une pose longue peut élégamment être d’ordre pratique, puisqu’elle peut permettre de supprimer des éléments mobiles sur une prise de vue, par exemple supprimer des passants d’un lieu urbain. 

Dans cet article, nous nous intéresserons à la pose longue en tant que démarche artistique. Cette technique photographique consiste à saisir avec précision et netteté les éléments stationnaires d’une scène tout en appliquant un flou esthétique aux sujets en mouvement de cette dite scène. La pose longue est notamment utilisée en photographie de paysage car la mer, les cours d’eau, les nuages et les étoiles sont des sujets qui s’y prêtent particulièrement. De par cet effet de flou et de ralentissement du mouvement, la pose longue peut ajouter une touche esthétique aux photographies. Et, contrairement à une prise de vue classique, elle permet de capturer une période de temps prolongée. 

Photo de la place de la Comédie traitée avec HDRinstant

Photographie de la Place de la Comédie, Montpellier, Jacques Joffre

Quel est le matériel nécessaire pour faire une pose longue ?

  • Un trépied pour stabiliser votre image. Il est indispensable de stabiliser votre appareil photo étant donné que la pose longue implique des vitesses d’obturation très lentes. Vous obtiendrez sinon des photographies floues. 
  • Une batterie supplémentaire. La pose longue consomme plus d’énergie qu’une prise de vue classique. Nous vous conseillons donc de charger votre batterie avant de partir et d’amener, à minima, une batterie de rechange.
  • Une télécommande ou un retardateur. Même si vous utilisez un trépied, l’appui sur le déclencheur va entrainer des vibrations, compromettant alors la netteté de votre photographie. Il est préférable d’opter pour un déclencheur. Le cas échéant, vous pouvez également utiliser le retardateur de votre appareil photo.
  • Un filtre de densité neutre (filtre ND). Pour réaliser des poses longues dans des conditions de forte luminosité – en pleine journée – un filtre ND est un accessoire indispensable. Le filtre ND est un filtre photo, apposé devant l’objectif qui réduit la quantité de lumière sans affecter la colorimétrie finale de la photographie. En fonction des effets que vous souhaitez obtenir, il vous faudra choisir la densité de votre filtre ND. Le principe est simple, il s’agit de mesurer la vitesse donnée par l’appareil sans le filtre et d’ajuster cette vitesse en fonction de la densité de votre filtre ND.
  • Si vous utiliser un filtre ND, pensez à vous équiper d’une calculette ou d’une application de calcul, afin de calculer le temps de pose nécessaire à la photo. 

Quel est le matériel nécessaire pour faire une pose longue ?

  • Un trépied pour stabiliser votre image. Il est indispensable de stabiliser votre appareil photo étant donné que la pose longue implique des vitesses d’obturation très lentes. Vous obtiendrez sinon des photographies floues.
  • Une batterie supplémentaire. La pose longue consomme plus d’énergie qu’une prise de vue classique. Nous vous conseillons donc de charger votre batterie avant de partir et d’amener, à minima, une batterie de rechange.
  • Une télécommande ou un retardateur. Même si vous utilisez un trépied, l’appui sur le déclencheur va entrainer des vibrations, compromettant alors la netteté de votre photographie. Il est préférable d’opter pour un déclencheur. Le cas échéant, vous pouvez également utiliser le retardateur de votre appareil photo.
  • Un filtre de densité neutre (filtre ND). Pour réaliser des poses longues dans des conditions de forte luminosité – en pleine journée – un filtre ND est un accessoire indispensable. Le filtre ND est un filtre photo, apposé devant l’objectif qui réduit la quantité de lumière sans affecter la colorimétrie finale de la photographie. En fonction des effets que vous souhaitez obtenir, il vous faudra choisir la densité de votre filtre ND. Le principe est simple, il s’agit de mesurer la vitesse donnée par l’appareil sans le filtre et d’ajuster cette vitesse en fonction de la densité de votre filtre ND.
  • Si vous utiliser un filtre ND, pensez à vous équiper d’une calculette ou d’une application de calcul, afin de calculer le temps de pose nécessaire à la photo.

Comment réaliser une pose longue en photographie ?

Comment réaliser une pose longue en photographie ?

Ajuster les paramètres de prises de vue

Afin de réaliser une pose longue, il existe plusieurs options de paramètres dont le photographe dispense. Ces paramètres de prise de vue seront toutefois à adapter selon les conditions de luminosité.  

  • Une faible sensibilité ISO 

Plus la sensibilité ISO est élevée, plus le capteur sera sensible à la lumière. Pour une prise de vue classique, il convient d’augmenter les ISO dès que la luminosité manque. Pour réaliser une pose longue, il faut au contraire baisser les ISO (50 ou 100 ISO, parfois 200 ISO)

  • Une faible ouverture de diaphragme

L’ouverture de diaphragme détermine la quantité de lumière qu’elle laisse entrer. Une grande ouverture laisse entrer plus de lumière dans votre appareil photo mais diminue la profondeur de champ. Une petite ouverture laisse entrer moins de lumière mais augmente la profondeur de champ. Pour une pose longue, il convient d’utiliser la plus petite ouverture possible. En effet, comme la quantité de lumière qui parvient au capteur est moins importante, l’appareil photo compense en utilisant un temps de pose plus long. Cette option ne fonctionne toutefois pas à tous les coups. Elle est uniquement envisageable lorsque la luminosité est relativement faible.

  • Exposition pour les hautes lumières 

Lors de la réalisation d’une pose longue, il n’est pas évident de déterminer la bonne exposition. Un temps de pose trop court peut entrainer une image sous-exposée ou un effet pas assez prononcé. A l’inverse, un temps de pose trop long peut entrainer une image surexposée et des hautes lumières brûlées. Garder à l’esprit qu’il est préférable d’exposer pour les hautes lumières. En effet, il est possible de récupérer plus d’informations informations dans des zones sombres que dans des blancs cramés. 

Ajuster les paramètres de prises de vue

Afin de réaliser une pose longue, il existe plusieurs options de paramètres dont le photographe dispense. Ces paramètres de prise de vue seront toutefois à adapter selon les conditions de luminosité.  

  • Une faible sensibilité ISO 

Plus la sensibilité ISO est élevée, plus le capteur sera sensible à la lumière. Pour une prise de vue classique, il convient d’augmenter les ISO dès que la luminosité manque. Pour réaliser une pose longue, il faut au contraire baisser les ISO (50 ou 100 ISO, parfois 200 ISO)

  • Une faible ouverture de diaphragme

L’ouverture de diaphragme détermine la quantité de lumière qu’elle laisse entrer. Une grande ouverture laisse entrer plus de lumière dans votre appareil photo mais diminue la profondeur de champ. Une petite ouverture laisse entrer moins de lumière mais augmente la profondeur de champ. Pour une pose longue, il convient d’utiliser la plus petite ouverture possible. En effet, comme la quantité de lumière qui parvient au capteur est moins importante, l’appareil photo compense en utilisant un temps de pose plus long. Cette option ne fonctionne toutefois pas à tous les coups. Elle est uniquement envisageable lorsque la luminosité est relativement faible.

  • Exposition pour les hautes lumières 

Lors de la réalisation d’une pose longue, il n’est pas évident de déterminer la bonne exposition. Un temps de pose trop court peut entrainer une image sous-exposée ou un effet pas assez prononcé. A l’inverse, un temps de pose trop long peut entrainer une image surexposée et des hautes lumières brûlées. Garder à l’esprit qu’il est préférable d’exposer pour les hautes lumières. En effet, il est possible de récupérer plus d’informations informations dans des zones sombres que dans des blancs cramés. 

Photographier en RAW

Afin d’obtenir la plus grande qualité d’image et garantir des possibilités de post-traitement, nous vous recommandons de photographier au format RAW. Ce format permet de récupérer plus de détails et d’informations dans les zones d’ombres que le format compressé JPEG. Aussi, vous aurez plus de manoeuvre pour corriger la balance des blancs qui peut, avec certains filtres ND, tirer vers le magenta ou le bleu.

Photographier en RAW

Afin d’obtenir la plus grande qualité d’image et garantir des possibilités de post-traitement, nous vous recommandons de photographier au format RAW. Ce format permet de récupérer plus de détails et d’informations dans les zones d’ombres que le format compressé JPEG. Aussi, vous aurez plus de manoeuvre pour corriger la balance des blancs qui peut, avec certains filtres ND, tirer vers le magenta ou le bleu.

Réaliser un post-traitement

Une fois votre pose longue réalisée, il est fort possible que vous ayez à traiter votre image finale, et ce pour plusieurs raisons :

  • Le bruit. Etant donné les paramètres de prise de vue pour une poste longue, il est possible que votre photo soit légèrement bruitée.
  • Les tâches. Une photographie réalisée en pose longue peut avoir des tâches. Ces dernières sont en réalité des poussières situées sur votre capteur, qui apparaissent à la fermeture du diaphragme.
  • La teinte. Selon le type de filtre ND utilisé, il est possible qu’une légère coloration apparaisse sur votre photographie.

Ces éléments peuvent être corriger en post-traitement, avec des outils tels que Lightroom ou Photoshop.

Réaliser un post-traitement

Une fois votre pose longue réalisée, il est fort possible que vous ayez à traiter votre image finale, et ce pour plusieurs raisons :

  • Le bruit. Etant donné les paramètres de prise de vue pour une poste longue, il est possible que votre photo soit légèrement bruitée.
  • Les tâches. Une photographie réalisée en pose longue peut avoir des tâches. Ces dernières sont en réalité des poussières situées sur votre capteur, qui apparaissent à la fermeture du diaphragme.
  • La teinte. Selon le type de filtre ND utilisé, il est possible qu’une légère coloration apparaisse sur votre photographie.

Ces éléments peuvent être corriger en post-traitement, avec des outils tels que Lightroom ou Photoshop.

Vous en conviendrez, réaliser une pose longue n’est pas chose aisée. Il vous faut maitriser les règles d’exposition, vous équiper du bon matériel et vous munir de patience ! Nous vous offrons une solution simple, vous permettant de simuler une pose longue, sans peine. 

Photographie de petites filles en trottinette, traitée avec HDRinstant

Photographie réalisée avec HDRinstant, avec la fonctionnalité « Simulation de pose longue »

Vous en conviendrez, réaliser une pose longue n’est pas chose aisée. Il vous faut maitriser les règles d’exposition, vous équiper du bon matériel et vous munir de patience ! Nous vous offrons une solution simple, vous permettant de simuler une pose longue, sans peine. 

Photographie de petites filles en trottinette, traitée avec HDRinstant

Photographie réalisée avec HDRinstant, avec la fonctionnalité « Simulation de pose longue »

Simuler une pose longue grâce à HDRinstant

À partir d’une séquence vidéo ou d’une série d’images en rafale, HDRinstant crée des expositions longues par empilement d’une multitude d’images.

Vous n’avez pas à vous encombrer d’un trépied, de filtre ND ou de télécommande, et vous n’avez pas non plus à vous soucier du réglage de votre ISO.

HDRinstant vous permet d’appliquer sans peine, et en quelques clics, des effets de type pose longue pour un flou esthétique.

1 – Vous avez choisi votre scène? Filmez-la en suivant les lignes directrices détaillées dans cet article

2 – Lancez HDRinstant et téléversez votre fichier

3 – Définissez vos paramètres de traitement, puis choisissez l’option “Flou (Simulation de longue exposition) dans la rubrique “Traitement de sujets en mouvement”

4 – Cliquez sur traiter

5 – Editez votre image finale grâce à nos presets de tone-mapping (si vous utilisez la version standalone) ou avec Lightroom (si vous utilisez le plugin)

Testez dès à présent HDRinstant gratuitement !

Photographie réalisée avec HDRinstant, avec la fonctionnalité « Simulation de pose longue », à partir d’une vidéo – Nicolas Tauzin

Simuler une pose longue grâce à HDRinstant

À partir d’une séquence vidéo ou d’une série d’images en rafale, HDRinstant crée des expositions longues par empilement d’une multitude d’images.

Vous n’avez pas à vous encombrer d’un trépied, de filtre ND ou de télécommande, et vous n’avez pas non plus à vous soucier du réglage de votre ISO.

HDRinstant vous permet d’appliquer sans peine, et en quelques clics, des effets de type pose longue pour un flou esthétique.

1 – Vous avez choisi votre scène? Filmez-la en suivant les lignes directrices détaillées dans cet article

2 – Lancez HDRinstant et téléversez votre fichier

3 – Définissez vos paramètres de traitement, puis choisissez l’option “Flou (Simulation de longue exposition) dans la rubrique “Traitement de sujets en mouvement”

4 – Cliquez sur traiter

5 – Editez votre image finale grâce à nos presets de tone-mapping (si vous utilisez la version standalone) ou avec Lightroom (si vous utilisez le plugin)

Testez dès à présent HDRinstant gratuitement !

Photographie réalisée avec HDRinstant, avec la fonctionnalité « Simulation de pose longue », à partir d’une vidéo – Nicolas Tauzin