Tutoriel — Guide d’utilisation

Guide d’utilisation de la version autonome d’HDRinstant

Tutoriel — Guide d’utilisation

Guide d’utilisation de la version autonome d’HDRinstant

La version autonome d’HDRinstant vous permet, depuis une séquence vidéo, d’extraire une image et de l’améliorer en HDR, puis d’y appliquer des options de tone-mapping.

I. Régler votre prise de vue

  • La résolution

Pour un résultat optimal de votre image en HDR, il est conseillé de filmer en 4K, éventuellement en Full HD si vous n’avez pas besoin d’un grossissement de l’image important.

  • La vitesse d’obturation

La vitesse d’obturation adéquate va dépendre de la rapidité du mouvement de la scène filmée.

Si le sujet se déplace rapidement, il est préférable d’utiliser une vitesse d’obturation élevée afin de figer le mouvement. Par exemple, pour filmer des danseurs en vol, préférez une vitesse d’obturation à 1/250 de seconde.

Si le sujet se déplace lentement, il est préférable d’utiliser une vitesse d’obturation moins élevée. Par exemple, pour filmer des passants, préférez une vitesse d’obturation à 1/60 de seconde.

  • Le nombre d’IPS – Images Par Seconde (ou FPS, Frame per Second).

Le nombre d’IPS nécessaire va dépendre de la rapidité du mouvement de la scène filmée. Plus le mouvement est rapide, plus il est nécessaire d’avoir un nombre d’IPS élevé.

Si le sujet se déplace rapidement, il est préférable en 60 IPS à minima.

Si le sujet se déplace lentement, il est préférable de filmer en 25 IPS à minima.

  • Les paramètres d’exposition

Il est préférable de travailler en mode « Manuel », avec une correction d’exposition de -1, pour être sûr de ne pas sur-exposer les hautes lumières de la scène, et la valeur de l’ISO réglée automatiquement. HDRinstant va en effet éliminer le bruit engendré sur l’image par une valeur ISO élevée.

II.   Ouvrir votre vidéo dans HDRinstant

  1. Lancez HDRinstant.
  2. Cliquez sur Ouvrir un fichier ou en faîtes un glissé/déposé de votre vidéo.

III. Sélectionner l’image de votre choix

Une fois votre vidéo importée, la première étape consiste à choisir, depuis votre vidéo, l’image que vous souhaitez extraire en HDR depuis celle-ci.

  1. Choisissez l‘image en vous aidant du curseur ou de la barre de lecture de la vidéo.Pour faciliter la sélection de cette image, ajoutez jusqu’à quatre marqueurs sur la barre de lecture pour marquer des instants de votre vidéo que vous souhaiteriez pré-sélectionner et comparer.
  2. Pour que l’image traitée soit la plus nette possible, utilisez l’outil Vérification de la netteté. Cet outil vous propose des trames plus nettes parmi les trames voisines de celle initialement sélectionnée.
    1. Cliquez sur Rechercher des images plus nettes. Plusieurs trames apparaissent, voisines de celle initialement sélectionnée.
    2. Sélectionnez la trame de votre choix.
  3. Cliquez sur Suivant.

IV. Traiter votre image en HDR

Ce nouvel onglet vous propose plusieurs paramètres de traitement.

  1. Choisissez la vitesse de traitement depuis le menu déroulant.

La vitesse de traitement correspond au temps de calcul nécessaire pour traiter votre image en HDR. Nous recommandons d’essayer d’abord Rapide : des blocs de pixels peuvent apparaître là où il y a du mouvement. Si cela ne vous convient pas, essayez Intermédiaire : c’est un bon compromis entre vitesse et qualité. Lente rend la qualité encore meilleure, mais le temps de calcul peut être assez long, surtout si l’image contient beaucoup de pixels.

  1. Définissez le nombre d’images à empiler depuis la section Réduction du bruit.

Afin d’améliorer la qualité des images et réduire le bruit, la technologie HDRinstant utilise des techniques d’empilement d’images. Vous pouvez définir le nombre de trames voisines, avant et après votre image. Plus le nombre d’images empilées est élevé, plus le résultat en HDR sera pertinent. Veillez toutefois à ce que les trames voisines choisies soient similaires à votre image de base.

  1. Sélectionnez l’antighosting de votre choix depuis la section Traitement de sujets en mouvement.

L’antighosting vous permet d’augmenter ou de réduire les flous de vos sujets en mouvement. Plus l’antighosting est élevé, plus les sujets en mouvement seront nets. Une simulation de longue exposition vous permettra d’obtenir du flou sur vos sujets en mouvement.

  1. Cliquez sur Traiter.
  2. Une fois le traitement fini, il est recommandé d’enregistrer le résultat HDR de votre image. Les formats disponibles sont les suivants : .tiff, .jpeg, .psd, .hdr, .png et .bmp.

V. Retoucher votre photo

Ce nouvel onglet vous propose différents préréglages de tone mapping pour votre photo.

  1. Sélectionnez-en un ou faîtes vos propres réglages sur la fenêtre de droite.

Dans cette fenêtre vous pouvez modifier l’Exposition, le Contraste, les Hautes Lumières, les Ombres, les Blancs, les Noirs, la Teinte, la Saturation, la Vibrance, l’Ecrêtage des noirs et des blancs et enfin la netteté à parti du Gain et du Rayon.

2. Une fois vos retouches finies, exportez votre photo en cliquant sur le bouton export, en haut à droite ou en bas à gauche. Les formats disponibles sont les suivants : .tiff, .jpeg, .psd, .hdr, .png et .bmp.

La version autonome d’HDRinstant vous permet, depuis une séquence vidéo, d’extraire une image et de l’améliorer en HDR, puis d’y appliquer des options de tone-mapping.

I. Régler votre prise de vue

  • La résolution

Pour un résultat optimal de votre image en HDR, il est conseillé de filmer en 4K, éventuellement en Full HD si vous n’avez pas besoin d’un grossissement de l’image important.

  • La vitesse d’obturation

La vitesse d’obturation adéquate va dépendre de la rapidité du mouvement de la scène filmée.

Si le sujet se déplace rapidement, il est préférable d’utiliser une vitesse d’obturation élevée afin de figer le mouvement. Par exemple, pour filmer des danseurs en vol, préférez une vitesse d’obturation à 1/250 de seconde.

Si le sujet se déplace lentement, il est préférable d’utiliser une vitesse d’obturation moins élevée. Par exemple, pour filmer des passants, préférez une vitesse d’obturation à 1/60 de seconde.

  • Le nombre d’IPS – Images Par Seconde (ou FPS, Frame per Second).

Le nombre d’IPS nécessaire va dépendre de la rapidité du mouvement de la scène filmée. Plus le mouvement est rapide, plus il est nécessaire d’avoir un nombre d’IPS élevé.

Si le sujet se déplace rapidement, il est préférable en 60 IPS à minima.

Si le sujet se déplace lentement, il est préférable de filmer en 25 IPS à minima.

  • Les paramètres d’exposition

Il est préférable de travailler en mode « Manuel », avec une correction d’exposition de -1, pour être sûr de ne pas sur-exposer les hautes lumières de la scène, et la valeur de l’ISO réglée automatiquement. HDRinstant va en effet éliminer le bruit engendré sur l’image par une valeur ISO élevée.

II.   Ouvrir votre vidéo dans HDRinstant

  1. Lancez HDRinstant.
  2. Cliquez sur Ouvrir un fichier ou en faîtes un glissé/déposé de votre vidéo.

III. Sélectionner l’image de votre choix

Une fois votre vidéo importée, la première étape consiste à choisir, depuis votre vidéo, l’image que vous souhaitez extraire en HDR depuis celle-ci.

  1. Choisissez l‘image en vous aidant du curseur ou de la barre de lecture de la vidéo.Pour faciliter la sélection de cette image, ajoutez jusqu’à quatre marqueurs sur la barre de lecture pour marquer des instants de votre vidéo que vous souhaiteriez pré-sélectionner et comparer.
  2. Pour que l’image traitée soit la plus nette possible, utilisez l’outil Vérification de la netteté. Cet outil vous propose des trames plus nettes parmi les trames voisines de celle initialement sélectionnée.
    1. Cliquez sur Rechercher des images plus nettes. Plusieurs trames apparaissent, voisines de celle initialement sélectionnée.
    2. Sélectionnez la trame de votre choix.
  3. Cliquez sur Suivant.

IV. Traiter votre image en HDR

Ce nouvel onglet vous propose plusieurs paramètres de traitement.

  1. Choisissez la vitesse de traitement depuis le menu déroulant.

La vitesse de traitement correspond au temps de calcul nécessaire pour traiter votre image en HDR. Nous recommandons d’essayer d’abord Rapide : des blocs de pixels peuvent apparaître là où il y a du mouvement. Si cela ne vous convient pas, essayez Intermédiaire : c’est un bon compromis entre vitesse et qualité. Lente rend la qualité encore meilleure, mais le temps de calcul peut être assez long, surtout si l’image contient beaucoup de pixels.

  1. Définissez le nombre d’images à empiler depuis la section Réduction du bruit.

Afin d’améliorer la qualité des images et réduire le bruit, la technologie HDRinstant utilise des techniques d’empilement d’images. Vous pouvez définir le nombre de trames voisines, avant et après votre image. Plus le nombre d’images empilées est élevé, plus le résultat en HDR sera pertinent. Veillez toutefois à ce que les trames voisines choisies soient similaires à votre image de base.

  1. Sélectionnez l’antighosting de votre choix depuis la section Traitement de sujets en mouvement.

L’antighosting vous permet d’augmenter ou de réduire les flous de vos sujets en mouvement. Plus l’antighosting est élevé, plus les sujets en mouvement seront nets. Une simulation de longue exposition vous permettra d’obtenir du flou sur vos sujets en mouvement.

  1. Cliquez sur Traiter.
  2. Une fois le traitement fini, il est recommandé d’enregistrer le résultat HDR de votre image. Les formats disponibles sont les suivants : .tiff, .jpeg, .psd, .hdr, .png et .bmp.

V. Retoucher votre photo

Ce nouvel onglet vous propose différents préréglages de tone mapping pour votre photo.

  1. Sélectionnez-en un ou faîtes vos propres réglages sur la fenêtre de droite.

Dans cette fenêtre vous pouvez modifier l’Exposition, le Contraste, les Hautes Lumières, les Ombres, les Blancs, les Noirs, la Teinte, la Saturation, la Vibrance, l’Ecrêtage des noirs et des blancs et enfin la netteté à parti du Gain et du Rayon.

2. Une fois vos retouches finies, exportez votre photo en cliquant sur le bouton export, en haut à droite ou en bas à gauche. Les formats disponibles sont les suivants : .tiff, .jpeg, .psd, .hdr, .png et .bmp.