Technologie brevetée pour la création d'images HDR à partir d'une séquence vidéo

Traditionnellement la création d’images HDR se fait à partir d’images bracketées. Le bracketing consiste à faire 3 expositions différentes de la même scène, par exemple l’image normale (0EV) une image surexposée (+2EV) et une image sous-exposée (-2EV). Les différents problèmes que cette technique génère nous à incités à chercher de nouvelles solutions pour la création des images HDR. Inspirés par les techniques utilisées en astro-photographie, nous avons développé un traitement d’images original de création d’images HDR à partir d’une séquence d’images de type vidéo.

A partir de cette séquence d’images, nous créons des pseudos expositions longues par empilement d’images. L’utilisation de puissants algorithmes afin d’empiler une multitude d’images permet d’augmenter le rapport signal sur bruit. Il devient donc possible de récupérer les détails dans les zones sombres en augmentant la qualité d’image.

En combinant cette technique à celles existantes en astro-photographie pour la création de photos HDR, nous pouvons créer des photos avec un maximum de détails dans les zones sombres et lumineuses en utilisant des images de votre vidéo

-2 EV

-2 EV

Nous obtenons notre première exposition directement à partir de la vidéo, sans aucun traitement. c’est pourquoi il est fortement conseillé d’exposer pour les hautes lumières lors de la captation.

Nous obtenons notre première exposition directement à partir de la vidéo, sans aucun traitement. c’est pourquoi il est fortement conseillé d’exposer pour les hautes lumières lors de la captation.

+0 EV

+0 EV

Nous obtenons notre seconde exposition grâce à une technique de morphing et d’empilement des 4 images voisines.

Nous obtenons notre seconde exposition grâce à une technique de morphing et d’empilement des 4 images voisines.

+2 EV

+2 EV

Nous obtenons la pseudo image surexposée en empilant 16 images voisines, afin de révéler autant de détails que possible dans les zones sombres.

Nous obtenons la pseudo image surexposée en empilant 16 images voisines, afin de révéler autant de détails que possible dans les zones sombres.

Enfin nous fusionnons ces différentes expositions en une seule image HDR codée sur 16 bits par couche couleur.

La dernière étape est un traitement nommé « Tone-mapping » qui permet de convertir l’image HDR en une image qu’il est possible de visionner sur nos écrans actuels.

Original

Résultat HDRinstant

Original
HDRinstant

Original

Résultat HDRinstant

Original
HDRinstant

Notre technologie innovante offre de nouvelles possibilités, tout en évitant les contraintes dues aux images fantôme de mouvement générées dans la photo HDR classique lorsque la scène photographiée n’est pas statique.

Même s’il est vrai que cette nouvelle méthode de création HDR convient parfaitement à la photographie aérienne (mouvement constant, scènes à fort contraste) les dronistes habituellement filment en continu et peuvent ultérieurement récupérer des bonnes images des meilleurs instants de leur vol.

HDRinstant est aussi un outil qui peut être utilisé dans bien d’autres domaines. Le logiciel peut aussi être utilisé pour obtenir des images très détaillées, même dans des conditions de basses luminosités, convertir des rafales d’images en photos HDR, restaurer d’anciennes vidéos et aussi créer des vidéos HDR à partir de vidéos standard SDR.

Plus d’informations sur le site Archive’Up